Vous accompagner dans la prise de côte et la poses de nos menuiseries.

Prise de cotes d’une fenêtre

Avant la prise de cotes d’une fenêtre, il est nécessaire de définir le type de pose. C’est lui qui déterminera les mesures à prendre. Le choix du type de pose d’une fenêtre dépend de la nature des murs, de l’existant ou des possibilités offertes par une création d’ouverture.

Types de pose d’une fenêtre

  • Pose de fenêtre sur bâti existant - en rénovation
    Pratique dans les maisons anciennes, la pose d’un fenêtre sur bâti existant permet le remplacement d’une fenêtre en conservant son cadre mais entraîne une légère perte de luminosité. Le bâti conservé doit être sain. 
  • Pose de fenêtre en feuillure
    Avec la pose en feuillure, les fenêtres sont encastrées. La fenêtre est plus grande que le tableau maçonnerie (ouverture dans le mur), et vient se poser dans le fond des feuillures. La pose en feuillure optimise la surface vitrée. 
  • Pose de fenêtre en tunnel
    Avec la pose en tunnel, la fenêtre est installée dans l’épaisseur du mur. La dimension "hors tout" est plus petite que la cote du tableau maçonnerie. 
  • Pose de fenêtre en applique avec isolation
    C’est le type de pose le plus fréquent en neuf et quelquefois en rénovation. Il intègre la mise en place d’une isolation intérieure (polystyrène, laine de verre).

Prise de côtés d'une fenêtre

A : hauteur de sol fini à fond de feuillure maçonnerie

B : hauteur de fond de feuillure à fond de feuillure menuiserie

C : hauteur de passage (la plus faible)

D : hauteur du tableau fini (la plus faible)

E : largeur du tableau fini (la plus faible)

F : largeur de passage (la plus faible)

G : largeur de fond de feuillure à fond de feuillure menuiserie

H : largeur de fond de feuillure à fond de feuillure maçonnerie

I : épaisseur de dormant ou profondeur de Feuillure

J : épaisseur du doublage

K : hauteur d’allège maçonnerie

 

 

 

 

 

 

 

Pose de fenêtres sur bâti existant (ou dormant conservé)

L’ancien bâti est conservé, cette opération se fait sans dégradation de l’intérieur du logement.

Les 3 mesures à prendre : 

C : hauteur de passage (la plus faible)

F : largeur de passage (la plus faible)

K : hauteur de l’allège

 

 

Pose de la fenêtre en feuillure

L’ancien bâti est enlevé, la fenêtre est posée dans la feuillure maçonnerie ainsi dégagée. 

Les 5 mesures à prendre : 

A : hauteur de sol fini à fond de feuillure maçonnerie

D : hauteur du tableau fini (la plus faible)

E : largeur du tableau fini (la plus faible)

H : largeur de fond de feuillure à fond de feuillure maçonnerie

K : hauteur de l’allège

Pose de fenêtre en tunnel

D : hauteur du tableau fini (la plus faible)

E : largeur du tableau fini (la plus faible)

K : hauteur de l’allège

Pose de fenêtre en applique

Pose avec doublage intérieur isolant. 

Les 4 mesures à prendre : 

D : hauteur du tableau fini (la plus faible)

E : largeur du tableau fini (la plus faible)

K : hauteur de l’allège

J : épaisseur du doublage

Pour connaître l’épaisseur du dormant* nécessaire, l’épaisseur du doublage que vous intégrez comprend la plaque de plâtre, l’isolant, et la colle. Si le volet roulant est intégré à la menuiserie, vérifiez que vous avez la hauteur de plafond nécessaire. 

Comment mettre en oeuvre la menuiserie ?

Consulter :

le livret pratique bois

le livret pratique PVC

le livret pratique Alu